• épisode 6

    Les aventures de Chocolette

     

     

    Samedi 18 décembre,

     

    Chocolette n'avait pas le moral en ce premier jour de vacances scolaires. En effet elle en avait vraiment mare de son mari qui continuait à faire financièrement comme si Chocolette travaillait.
    Elle gérait un budget pour la nouriture, la mutuelle, l'abonnement internet, et son abonnement de telephone . Elle gerait aussi les medecins, les vetements d'elle et des enfants et les jouets à noel et aux anniversaires ou les frais scolaires.

    Son mari avait un salaire et payait le reste des choses. Elle ne lui demandait jamais rien, que d'acheté du pain parfois et quelques fois du boeuf pour la marmite qui coutait 18euro environ mais il en achetait tres rarement car c'est elle qui achetait la viande (bufteck, poulet...).

    Pour la 1er fois du mois Chocolette avait demandé à son époux d'acheté du boeuf et ce dernier lui dit qu'il n'avait pas de sous! Dans la tete de ce dernier, il n'avait aucune idée du prix d'un cadie plein. Ou plutot aucune envie d'en tenir compte. Comme si quand Chocolette faisait les courses elle ne payait presque rien, juste elle hein pas les autres. Alors l devait rester plein d'argent à Chocolette tous les mois, oui elle devait etre riche puisqu'elle ne deboursait pas grand chose niveau alimentaire!!!!

    C'etait incensé! son mari n'etait pas juste avec elle qui essayait du mieux qu'elle pouvait de gerer son petit budget! Jamais de cinema, jamais de resto, jamais elle ne s'achetat de vetement preferant en acheté à ses enfants ou à son mari.
    Elle était fatiguée de cette situation. Pour lui ele n'avait qu'à se debrouiller , trouver un travail qui lui permet de gerer les enfants sans qu'ils ne mangent à la cantine, fallait qu'elle gere aussi la maison, les repas prets.... Mais un boulo qui coincideraist avec sa vie de famille, avec les horaires d'ecole des enfants, avec le fait de lui laissé le temps de tout preparer à la maison et une maison nickel, n'existait pas!

    Elle avait cherché, et continuait à cherché mais sans succé.

    Lui était tranquille il allait bosser et à son retour mettait les pieds sous la table pour etre servi, ne s'occupait jamais des enfants.

    Chocolette devait se calmer, respirer et laisser passer cette vague de revolte en elle.

    à suivre....


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :