• - épisode 274

    - épisode 274

     

     

    Les choses ne sont pas toujours aussi simple qu'elle le paraisse. Chaque jour est différent même si bien souvent on a la sensation de revivre toujours les même choses. 

    Chocolette devrait être entrain de passer l'aspirateur dans les chambres, mais cela fait un bon moment qu'elle pensait à venir sur son blog, sans jamais en prendre le temps. 

    Cette semaine sonne la fin de l'école: le lycée cesse les cours vendredi 12, et pour Petitchoco son conseil sera jeudi 11. Pour Grandchoco c'est visionnage de film dans plusieurs cette semaine, et se lever à 06h15 pour aller visionner des films c'est vraiment dur à avaler. 

    Chocolette a entamé la valse des conseils de classe au collège. Ce trimestre il y a très peu de parents disponible alors elle essaie d'en faire un maximum afin que les parents aient un compte rendu de ce qui c'est dit durant le conseil. 

    Que dire de l'été qui approche à grand pas? Retrouver le sud de la France, la merveilleuse Provence, avec la ville natale de Chocolette, oui elle à toujours hâte d'y être.  Le soleil, les gens chaleureux qui parlent avec l'accent chantant, les cigales, revoir la maison où elle a grandit, oui Chocolette en a très envie. Mais ce beau tableau à un coté sombre: la famille. Les choses ne se sont pas vraiment arranger entre Chocolette, son frère, ses soeurs et sa mère. Chaque été il y a le rejet, la méchanceté qui finissent par montrer le bout de leur nez. 

    Chocolette a grandi avec la douce illusion que dans sa famille (soeurs-frere-parents), tous étaient très soudé. Elle aimait chacun d'eux d'un amour "indestructible"! vous savez lorsqu'on se dit que jamais rien ne pourra changer l'amour qu'on a pour sa famille. Surtout ce dont elle était à mille lieux d'imaginer c'est que ces fameuses personnes de sa famille, pourraient un jour être autant méchante, hargneuse, envers elle. A partir de là il est très facile de comprendre combien elle a eu du mal à encaisser tout ça. Elle est du genre à se mettre dans un cocon pour se protéger de l'extérieur, mais chez elle, avec sa mère, ses soeurs, et son frère, elle n'avait aucun cocon, aucune protection.  

    Aujourd'hui elle a beaucoup de recul et elle a appris à se protéger tant bien que mal contre eux, mais il lui a fallut beaucoup, beaucoup de temps pour y parvenir. Elle les aime oui, mais différemment. Comme elle ne voit sa mère qu'une fois dans l'année, elle se fait un devoir d'aller lui rendre visite chaque été. Les enfants de Chocolette adore le sud, et même s'ils sont née en région parisienne, dans leur tête et leur coeur c'est le sud-est leur région. Ce n'est pas seulement le fait de retrouver leur cousins, et cousines, non, c'est la région, les gens, la vie de là-bas qu'ils aiment. 

    Il faut que Chocolette reprenne ses occupations car l'heure passe très vite!! Heureusement que le repas est prêt: couscous façon kabyle

    Bon appétit à tous et bonne semaine!


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :