• - épisode 245

    - épisode 245

     

     

    Ce matin il est arrivé une chose angoissante chez les Chocolette.

    Alors qu'il n'y a pas longtemps, Chocolette accompagnait son grand garçon jusqu'au bus, depuis quelques jours elle avait décidé de le laisser y aller seul.

    C'est le même chemin que les enfants empruntent depuis l'école primaire, le collège et là pour Grandchoco c'est pour aller à l'arret de bus. 

     Ce matin Grandchoco s'en va tout souriant lorsqu'il dit aurevoir à sa mère, et sur le chemin, croyant qu'il allait louper le bus, il s'est mis à courir un peu.

    D'un coup, dans une longue rue calme, une voiture s'arrete pres de lui, fenetre ouverte. Un homme dit alors à Grandchoco: monte à l'arrière de la voiture!
    Ni une ni deux, Grandchoco se remet à courir de toutes ses forces avec la peur que l'homme le suive. Il court sans regarder derrière lui! Il traverse un square et arrivé à l'arret de bus où il y avait du monde il prend son téléphone et appelle le dernier numéro qu'il a eu la veille, celui de son père. Voyant que ce n'était pas Chocolette, il dit à son père qu'il s'est trompé, et il rappelle aussitôt sa mère.

    Encore essouflé il dit: "Maman un homme m'a dit de monter dans sa voiture!" Chocolette qui d'un coup a une boule au ventre, lui demande où il est, comment c'est arrivé. En même temps qu'elle parle, elle s'habille pour partir le rejoindre, mais Grandchoco lui dit: "non ça va le bus arrive ne vient pas. "

    Puis il raconte la scène à sa mère. Chocolette le rassure, lui dit que c'est fini, elle ne le laissera plus aller seul jusqu'au bus, qu'il n'a rien a craindre. Elle lui dit qu'il a bien fait de courir, et qu'elle était fière de lui. Grandchoco est resté au téléphone avec sa mère tout le long du trajet jusqu'au lycée.

    Mr Choco téléphone à sa femme inquiet, il veut savoir ce qui se passe avec leur grand garçon.

    Chocolette est encore remué par cette histoire car elle pense aux petits enfants qui vont seuls à l'école, tous les jours en empruntant ce chemin. Et si cet homme avait suivi Grandchoco??, et s'il l'avait forcé à monté dans voiture???

    Non, non, hors de question que cela se reproduise. Chocolette ne travaille pas par choix, pour s'occuper de ses enfants, alors elle continuera avec grand plaisir d'acompagner ses enfants.

    Pour finir cet épisode, un conseil amical: "Dans la vie, faîte ce que vous dicte votre coeur, ne tenez pas compte des jugements des autres, car chaque personnes est différentes. On ne doit pas éduquer les enfants de telle manières que ça plaise aux autres, non! Tant que les enfants sont respectueux, honnêtes, le reste ne regarde que vous! alors les jugements qui poussent à obliger les enfants de faire obligatoirement telle chose à telle âges, c'est ridicule!
    Vivre bien c'est vivre sans se soucier des qu'en dira t'on! C'est comme ça que vie Chocolette, même si c'est souvent mal vu de ne pas faire comme les autres, et bien ce n'est pas son problème, non. Tout ce qui lui importe c'est de  continuer d'être proche de ses enfants, de les accompagner au mieux dans leur vie, et savoir s'effacer quand les enfants le souhaitent. Vivre comme "elle" elle le sent et non pas comme les "autres" le veulent.

    Bonne journée!

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 13:40

    surprenante la philosophie de notre amie chocolette

    bonne apm bisous

    2
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 22:33

    Chere Chocolette moi aussi je pense qu'il faut suivre "l'opinion" de notre coeur!

    quel épisode désagreable pour toi et pour ton garçon, on n'est jamais á l'abri des fous, en tous les cas je disais toujours à mes enfants de marcher par groupes les plus souvent possible,  de s'attendre, les uns les autres en allant ou en revenant de l'école

    bisous a la famille Choco

    Angie

    3
    Jeudi 26 Septembre 2013 à 09:11

    Bonjour Chocolette

    Je crois que grandchoco a eu la bonne réaction ....celle de courir et de t'appeler ....les prédateurs sont partout et je sais que ça me fait peur maintenant que mes petites filles prennent aussi les transports en commun.

    Tu as raison de vouloir accompagner ton grand au bus , et tant pis pour ce que pensent les autres !!

    Bisous à toi petite maman attentionnée .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :